/ Immobilier Neuf

L’immobilier neuf dans le rouge

Les ventes de logements neufs par les promoteurs immobiliers ont baissé de près de 25% en 2020, a annoncé la Fédération des Promoteurs Immobiliers, qui redoute une "crise durable".

Les ventes de logements neufs par les promoteurs immobiliers ont baissé de près de 25% en 2020, a annoncé la Fédération des Promoteurs Immobiliers, qui redoute une "crise durable".

« Violente, structurelle et durable », c’est avec ces mots qu’Alexandra François-Cuxac, Présidente de la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), a qualifié la crise actuelle du logement neuf. En 2020, les promoteurs ont enregistré une baisse 25% de ventes de logement neuf soit près de 40.000 logements de moins qu’en 2019,

« C’est une crise de l’offre plus que de la demande », souligne Madame la présidente, car en effet, les mises en vente par les promoteurs ont baissé d’un tiers en un an. Les maîtres d’œuvre rencontrent des plus en plus de difficultés à trouver des projets même si la demande est toujours très présente, les futurs acquéreurs bénéficiant de conditions d’emprunt très favorables grâce aux taux d’emprunt très bas.

Depuis 2017, le nombre de permis de construire a baissé d'un quart, souligne Alexis Roux, délégué général de la FPI. Il estime que ce recul "démontre que la crise est antérieure à la crise Covid et au confinement".

« Au niveau national, l’Etat multiplie les contraintes réglementaires, les facteurs de surcoûts, et pousse à la rénovation ; au niveau local, beaucoup de collectivités locales ne veulent plus délivrer de permis de construire (leur nombre a baissé d’un quart en trois ans) », résume la FPI.

La Covid 19 a tout de même précipité cette crise. En effet, la fermeture des bureaux de vente pendant les confinements de mars puis d’octobre a été un élément déterminant. Sur l’ensemble de l’année 2020, avec quatre mois de confinement au total, les promoteurs ont vendu 128.000 logements, soit près de 40.000 de moins qu'en 2019, selon la Fédération des promoteurs immobiliers.

La FPI pointe aussi du doigt, la frilosité des élus à délivrer des permis de construire. Pascal Boulanger, vice-président de l'organisation, va plus loin en affirmant que le "verrou" principal à lever est celui mis par des "maires écologistes" élus en 2020. Avec 180 000 logements neufs autorisés, c’est un recul de 20 % qui est enregistré. Ce niveau très faible démontre selon la fédération « la décroissance et la dévalorisation de l’immobilier neuf ».

Alexandra François-Cuxac craint que le logement neuf devienne « élitiste » avec l’arrivée de la prochaine réglementation RE2020 à partir de 2022. « Faire du logement performant écologiquement, nous savons faire mais cela coûte cher », souligne-t-elle. Cette dernière appelle l'Etat, les collectivités locales et les professionnels à travailler ensemble pour faire redémarrer la construction.

L’immobilier neuf dans le rouge
Partager