/ assurance immobilière

Pourquoi souscrire une assurance emprunteur ?

L’assurance emprunteur vous coûte cher et vous vous demandez pourquoi la souscrire. Elle est indispensable, car en cas de problèmes graves (1) cette assurance peut prendre le relai pour payer vos mensualités de votre crédit immobilier à votre place.

Êtes-vous obligé de souscrire une assurance emprunteur ?

Légalement non

Il n’existe aucune obligation légale (2) ! Sauf que la banque ou l’établissement financier qui vous accorde le prêt conditionne souvent son octroi à la souscription de cette assurance qui lui sert de garantie.

Dans les faits

Lorsque vous demandez vos premières simulations de prêt immobilier, la banque, tout comme l’assureur ou le courtier, doit vous remettre une Fiche standardisée d’information (FSI) qui indique de façon très précise les garanties qu’elle exige pour vous accorder le prêt demandé.
Bon à savoir : parfois votre banque n’exige aucune assurance (très rare !)

N’attendez pas !

Commencez à chercher une assurance dès que vous connaissez le montant de votre prêt, sa durée et le taux que vous pouvez obtenir.
Vous devrez peut-être remplir un questionnaire de santé détaillé et/ou effectuer des examens médicaux qui prennent du temps. Vous saurez ainsi en amont si vous êtes assurable et à quelles conditions. Ceci vous laissera le temps nécessaire si vous devez chercher une autre solution.

L’assurance emprunteur : une sécurité

Une sécurité pour tous

En cas de décès, de perte d’autonomie, d’invalidité, d’incapacité de travail et parfois de perte d’emploi, l’assurance (1) prend tout ou partie des mensualités à sa charge. Elle rembourse la banque et vous évite de vous retrouver dans une situation financière inextricable ou d’être obligé de vendre votre bien. C’est donc sécurisant pour vous, pour vos proches et pour l’établissement prêteur.

Les garanties du contrat

L’assurance emprunteur comporte plusieurs garanties qui couvrent bon nombre de risques :

  • Décès (ainsi que la perte totale et irréversible d’autonomie)
  • Invalidité (inaptitude permanente totale ou partielle à exercer une activité professionnelle)
  • Incapacité temporaire de travail (inaptitude temporaire à exercer une activité professionnelle)
  • Chômage (facultative, souvent chère et limitée)
    Important : faites attention à bien lire les conditions, limites, pourcentages, délais de franchise et exclusions proposés dans votre contrat. La FSI vous y aidera.

Exemples

En cas de décès, femme seule avec enfant

Tous les contrats couvrent le décès de l’assuré pendant la période de remboursement du prêt.
Par exemple, une femme élève seule son enfant et achète un appartement pour un montant de 380 000 €. Elle rembourse chaque mois, 1100 €. Elle a souscrit l’assurance emprunteur. À son décès, le capital restant dû s’élève à 325 750 € et son enfant a tout juste 19 ans. L’assurance prend en charge la totalité des mensualités jusqu’à l’extinction du prêt.
Grâce à l’assurance, l’appartement est entièrement remboursé et entre dans le patrimoine immobilier de la succession. Cela a permis de garder le bien.

En cas de décès, couple marié

  • Imaginons un couple, les deux co-emprunteurs gagnent le même salaire. Dans ce cas, pour se protéger mutuellement ils peuvent doubler la quotité à 100 % pour madame et 100 % pour monsieur. Si l’un des deux décède, l’autre est totalement protégé et n’a plus à rembourser de mensualité jusqu’à la fin du prêt.
  • Imaginons un couple, l’un des deux co-emprunteurs gagne plus que l’autre ou a une situation plus sûre que l’autre. Dans ce cas, pour se protéger au mieux, la quotité est inégalement répartie pour protéger le « plus faible », par exemple 60 %/40 % ou 70 %/30 %.

Important : si un âge limite est mentionné, le risque de décès peut ne pas être couvert jusqu’à la fin du prêt.

Quand vous n’êtes plus en mesure de rembourser votre emprunt,
l’assurance emprunteur (1) vous aide.

À RETENIR

  • L’assurance emprunteur n’est pas obligatoire, mais exigée par les banques
  • Elle vous protège et protège vos proches en cas de décès, d’invalidité et d’incapacité
  • Elle peut aussi vous assurer en cas de chômage.
  • Elle assure à la banque d’être remboursée

Et sur maselectionimmo.fr découvrez de nombreux bien immobiliers pour sauter le pas !

Sources :

Image par rawpixel.com de Pexel

Pourquoi souscrire une assurance emprunteur ?
Partager