/ investissement immobilier

Prélèvement à la source et immobilier en 2019

La quantité de changements apportés par la mise en place du prélèvement à la source suscite beaucoup d'interrogations en immobilier, notamment chez les acquéreurs de biens estampillés "Pinel". Voici des réponses à ces questions qui concernent un bon nombre de Français.

Futur acheteur en 2019: à quoi s'attendre ?

Lors d'un achat immobilier, les banques s’assurent que les prêts accordés n’excèdent pas un taux d’endettement de 33% indexé sur les revenus et les crédits en cours. La grande question est de savoir si le salaire sur la fiche paye, suite à la nouvelle réglementation, peut porter ou non préjudice à la capacité d’emprunt.

La réponse est très clairement NON: Les banques vont continuer d’utiliser le montant des revenus nets imposables figurant toujours sur la feuille de paie des salariés, sans prendre en compte le taux fiscal.

prelevement-source-immobilier

Avantages de l'immobilier neuf

Les frais d'achat dans le neuf ne s'élèvent qu'à 2-3 % du prix du logement, comparés aux 7-8 % environ dans l'ancien. L'acquéreur dans le neuf bénéficie d'une exonération de taxe foncière pendant les 2 premières années ainsi que plusieurs garanties constructeur sur son logement. Enfin, Le neuf permet d'acquérir un logement aux normes énergétiques en vigueur ou même avec le label Bâtiment Basse Consommation (BBC), garantissant une réduction des dépenses en matière d'énergie. Les équipements sélectionnés permettent notamment une meilleure isolation et des pertes d’énergie réduites.

En 2019, Pinel rime avec bonne nouvelle, le prélèvement à la source est un net avantage. Le crédit d’impôt étant payé à 60 % dès le mois de janvier, il constitue une avance sur la trésorerie des acquéreurs. Ceci s'applique également pour les futurs propriétaires qui ne verront pas pénalisés auprès des établissements bancaires.

Simulez votre investissement gratuitement

source: kaufmanbroad, immonot

Prélèvement à la source et immobilier en 2019
Partager