/ Préparer son financement

Tout savoir sur l’apport personnel

L’apport personnel est constitué de tout l’argent que vous apportez pour réaliser votre projet immobilier en dehors du ou des crédits immobiliers que vous demandez. Il peut s’agir de l’épargne que vous avez économisée, d’un bonus professionnel ou d’une prime, d’un don effectué par un proche… qu’est-ce qui peut entrer dans la constitution de votre apport personnel ? Que faire sans ? En quoi constitue-t-il un vrai plus ?

Qu’est-ce qui peut compter comme « apport personnel » ?

L’argent que vous investissez dans votre logement

Vous allez additionner tout ce que vous avez réussi à mettre de côté sur un plan d’épargne (Livret A, LDD, Compte sur Livret…), la vente d’un Plan d’Épargne en Actions ou de titres en direct, vous pouvez demander une avance ou effectuer un retrait sur votre contrat d’assurance vie, etc. Il peut s’agir du fruit d’une donation ou d’un héritage que vous avez reçu.
Le + : si vous bénéficiez d’un dispositif d’épargne salariale : un Plan Épargne Entreprise (PEE), un Plan Epargne Interentreprise (PEI) ou un Plan d’Épargne Retraite Collectif (Perco), vous avez la possibilité de débloquer les fonds par anticipation afin d’acquérir votre résidence principale.

Les prêts qui comptent comme apport personnel

Savez-vous que certains prêts sont pris en compte dans le calcul du montant de votre apport personnel ? Par exemple le :

  • Prêt Épargne Logement
  • Compte Épargne Logement
  • Prêt d’accession sociale (PAS)
  • Prêt à Taux Zéro
  • Éco Prêt à Taux Zéro
  • Prêt Action Logement

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre banquier, de votre mairie ou du conseil régional, de la CAF ou encore de votre caisse de retraite.

Attention à conserver des liquidités

N’oubliez pas que l’acquisition de votre logement entraîne des frais annexes : frais de notaire, éventuels travaux ou aménagement, déménagement, nouvelles charges financières…). Il est également important de toujours conserver une épargne de précaution qui reste disponible.

Que faire sans apport ?

Tentez le crédit à 110 %

Comment faire quand on souhaite devenir propriétaire de sa résidence principale et que l’on ne dispose pas du 1er euro ? Certaines banques acceptent de financer des projets immobiliers en totalité y compris les frais de notaire : 100 % du bien + 10 % de frais (notaire, garantie…).

Les autres critères auxquels les banques s’intéressent

En revanche, pour limiter les risques au maximum l’établissement prêteur va exiger un certain nombre de garanties qui concernent l’acheteur : pas de découvert sur vos comptes depuis plusieurs mois, gestion de vos comptes en « bon père de famille », emprunteur et coemprunteur en CDI avec des revenus solides, pas de prêts à la consommation en cours, taux d’endettement, durée du crédit immobilier, etc.
Il se peut également que le bien que vous achetez soit examiné, notamment son emplacement géographique. En effet, un logement particulièrement bien situé assure une revente facile sans perte financière !

Le plus raisonnable

Il n’existe pas d’apport personnel type ou minimal.
Un dossier bien ficelé tourne autour de 20 % du montant du bien. Sans aller jusque-là, peut-être devriez-vous décaler votre projet dans le temps pour arriver à épargner. Vous disposerez ainsi des 10 % qui vont couvrir les frais annexes.

Pourquoi l’apport est-il un vrai plus ?

Un gage de sérieux

Tout d’abord cela prouve que vous souhaitez vraiment acheter un bien immobilier et que vous vous impliquez personnellement dans cet achat ?
Si cet apport s’est constitué au fur et à mesure d’une épargne régulière, c’est très rassurant pour le banquier qui vous sait capable de gérer votre budget avec sérieux.

C’est un plus qui ne fait pas tout !

S’il s’agit uniquement d’une donation ou d’un héritage, même si cet apport est très utile, cela ne prouve en rien que vous êtes capable de rembourser un crédit immobilier sur la durée.
Dans ce cas le banquier, ou l’établissement prêteur, sera attentif à d’autres paramètres comme la gestion de votre budget, votre stabilité professionnelle, si vous détenez déjà des prêts en cours de remboursement, etc.

De meilleures conditions de crédit immobilier

Plus votre apport est important, moins vous empruntez. Comme la somme empruntée n’est pas trop conséquente, vous pouvez la rembourser sur une période plus courte et de ce fait, bénéficier d’un taux d’intérêt plus avantageux. De plus, le prêteur ne prend pas ou peu de risques ce qui joue également en votre faveur.

À RETENIR

  • Faites le tour de tout ce qui peut constituer votre apport personnel
  • Plus l’apport est important, meilleures seront les conditions de crédit immobilier
  • L’apport personnel constitue un vrai plus
  • Sans apport, avec un bon dossier, votre projet peut voir le jour

Et sur maselectionimmo.fr découvrez de nombreux bien immobiliers pour sauter le pas !

Sources :

Image par Alexander Stein de Pixabay

Tout savoir sur l’apport personnel
Partager